L'Agriculteur Charentais 27 février 2020 à 11h00 | Par Kévin Brancaleoni

À la découverte du Renaudin

Fin janvier, le sous-préfet de Jonzac a visité l'établissement agricole, membre du nouvel Agrocampus de Saintonge.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite, Marc Chastagnol, proviseur du lycée, Jérôme Aymard, sous-préfet de Jonzac, Claude Martial, maire de St-Germain-de-Lusignan et Jean-Claude Cougnon, directeur de l’exploitation.
De gauche à droite, Marc Chastagnol, proviseur du lycée, Jérôme Aymard, sous-préfet de Jonzac, Claude Martial, maire de St-Germain-de-Lusignan et Jean-Claude Cougnon, directeur de l’exploitation. - © AC

C’est en compagnie de Marc Chastagnol, proviseur du lycée agricole depuis la rentrée de septembre, et de Claude Martial, maire de St-Germain-de-Lusignan, que Jérôme Aymard a pu découvrir le lycée Le Renaudin jeudi 23 janvier. Le sous-préfet de Jonzac souhaitait notamment profiter de la visite pour aborder la thématique de l’emploi local dans ce bassin viticole soumis à un étrange paradoxe. « On se rend compte que le recrutement se fait de plus en plus avec de la main d’œuvre étrangère, alors qu’on a sur l’arrondissement deux mille chômeurs de longue durée et des jeunes décrocheurs », explique-t-il. L’objectif pour lui est donc que le territoire puisse « profiter davantage de ce vivier d’emplois ».
Marc Chastagnol lui a donc présenté les solutions de formation proposées par l’Agrocampus de Saintonge (nouveau nom de l’EPLEFPA), notamment sur le site de Jonzac, spécialisé dans les cultures céréalières… et la viticulture, bien sûr. L’exploitation de l’établissement dédie 60 ha aux premières (dont 8 ha en bio), et possède déjà 15 ha de vignes. « L’an prochain, ce sera 16 ha », explique-t-il. Le lycée a profité des nouveaux droits de plantation pour accroître ses surfaces. Ces surfaces permettent aux 130 élèves et 50 apprentis de l’établissement de travailler directement sur le terrain ; une formation pratique et concrète plébiscitée par des jeunes souvent mal à l’aise dans le système classique. Les vignes accueilleront ausis les participants au concours de taille des Jeunes Agriculteurs, qui se déroulera le 14 mars, en parallèle des portes ouvertes de l’établissement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous