L'Agriculteur Charentais 07 novembre 2013 à 08h00 | Par Agra

Avenir - Un cap pour la filière forêt-bois

La forêt et ses produits semblent désormais représenter aux yeux du gouvernement des filières dignes d’intérêt et d’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agra

Pour la filière forêt-bois, le tournant est bel et bien pris. Le tout récent plan d’action pour la transformation du bois, en atteste. Ce texte est la dernière touche apportée à la récente reconnaissance politique dont jouit le secteur. Mais deux autres textes y participent aussi. D’un côté, le projet de loi d’avenir pour l’agriculture veut soutenir la filière forêt-bois. Il accède notamment à l’une des requêtes principales des acteurs de l’amont comme de l’aval forestier : la création d’un fonds stratégique pour la forêt et le bois. D’un autre côté, le projet de loi de finances 2014 donne corps à ce fonds stratégique. Il y a aussi eu, ces derniers mois, la promesse de donner des sièges aux représentants de la sylviculture et du monde du bois, à la fois dans le Conseil national de la transition énergétique, et au Conseil national de l’industrie.

Lire la suite dans notre édition du 8 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
47,06 %
La liste FNSEA17/JA17 est arrivée en tête sur le collège 1 des élections de la Chambre d'agriculture avec 47,06 % des voix, et aura donc 13 sièges dans la future chambre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui