L'Agriculteur Charentais 24 avril 2014 à 10h08 | Par JA 17

JA 17 - Promouvoir les atouts du modèle familial

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les JA ont eu à coeur de communiquer sur leur métier et sur l’évolution des pratiques agricoles en faveur de l’environnement
Les JA ont eu à coeur de communiquer sur leur métier et sur l’évolution des pratiques agricoles en faveur de l’environnement - © JA

Samedi 12 avril, les JA du canton de Cozes ont profité du Festival Plein pour communiquer sur l’agriculture familiale. 2014 a été déclarée «année internationale de l’agriculture familiale (AIAF)» par l’ONU. Jeunes agriculteurs et Agriculteurs français et développement international (Afdi), deux organisations majeures du monde agricole français, décident à cette occasion de lancer un partenariat d’ampleur.

Partenariat avec l’AFDI17
Dans ce cadre, les JA de Cozes ont participé, aux côtés de l’Afdi17, au Festival Plein Sud à Cozes. Ce fut l’occasion pour ces derniers de promouvoir les atouts du modèle familial auprès du grand public. Les interrogations sur la façon de nourrir 9 milliards d’habitants d’ici 2050 sont récurrentes et nous soutenons que l’agriculture familiale est la forme d’agriculture la plus apte à répondre aux défis alimentaires.
Les JA ont eu à coeur de communiquer sur leur métier et également de témoigner de l’évolution des pratiques agricoles en faveur de l’environnement à laquelle ils ont assistés ces dernières décennies afin de répondre aux attentes sociétales. Les agriculteurs familiaux en tant qu’acteurs du territoire sont les plus à même à intégrer cette problématique puisqu’il leur incombe la responsabilité de l’espace rural auquel ils appartiennent.
En fin de journée, les JA et l’AFDI ont initié un débat sur la thématique suivante :
«L’agriculture familiale peut-elle nourrir le monde ?»

Lire la suite dans notre édition du 25 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui