La Vie Charentaise 10 septembre 2018 à 09h00 | Par AV.

« Le négoce a besoin d’une viticulture forte »

Christophe Véral, président de l’UGVC, prépare la réunion des vendanges le 12 septembre, avec deux mots d’ordre : sécuriser les stocks d’eaux-de-vie et rester vigilant sur la qualité du vin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le président de l’UGVCsouhaite une augmentation des surfaces de vigne.
Le président de l’UGVCsouhaite une augmentation des surfaces de vigne. - © A.V.

La réunion des vendanges est prévue le 12 septembre. Peut-on déjà en dire quelques mots ?

Christophe Véral : La ligne de conduite, c’est d’abord de dire « attention à la qualité des vins ». Nous avons vraiment une année atypique. Nous ne devons pas trop nous attendre pour courir après les hectolitres d’alcool pur ! La récolte s’annonce très compliquée pour certains viticulteurs. Il faudra faire très attention à l’acidité car je rappelle que nous ne   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
395
C'est, en millions de mètres cubes, le volume sur pieds de la forêt de production de Charente-Maritime. Avec près d'un tiers des volumes, le chêne est la première essence de production des forêts de Charente-Maritime. En tout, les feuillus représentent 62 % du volume de la forêt de production, contre 38 % pour les résineux. Dans cette catégorie, le pin maritime est largement majoritaire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui