10 janvier 2019 à 16h00 | Par E. Hersand

Anticiper les problèmes d’acceptabilité

A l’heure des voeux de la nouvelle année, Dominique Graciet a évoqué les sujets phares de 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © E.H.

Pour Dominique Graciet, le gros chantier de 2019 pour l’agriculture, c’est de travailler sur l’acceptabilité de l’agriculture. «Nous devons mettre en place de nouveaux modes de concertation» lance le président de la chambre régionale d’agriculture lors d’une conférence de presse en ce début de semaine. «Quels que soient les projets: exploitations, élevages, unités de méthanisation, stockage de l’eau, nous devons anticiper les problèmes». Un agribashing de plus en plus fréquent qui met parfois à mal des projets agricoles locaux.

Lie la suite dans l'édition du vendredi 11 janvier 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui