L'Agriculteur Charentais 28 novembre 2013 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Terra Lacta - La reconquête des litrages

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le paradigme a changé. Outre le fait que voilà bientôt deux mois que l’attelage Bongrain-Terra lacta est fonctionnel sur le papier et dans les faits, la coopérative laitière vient d’adresser un nouveau courrier à ses adhérents pour coller au mieux aux besoins en litrage. Afin de mieux gérer les volumes collectés en lait de vache pour cette campagne, Terra Lacta demande donc à ses producteurs, après la suppression des TFA et avec la mise en place d’une gestion mutualisée, dans un contexte de «sous-réalisation chronique» de faire davantage. La coopérative laitière va octroyer de «façon provisoire» des volumes supplémentaires (jusqu’à 20 % de la référence notifiée par FranceAgriMer)

Lire la suite dans notre édition du 29 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui