L'Agriculteur Charentais 10 avril 2014 à 10h05 | Par Laurence Guilemin

Ovins - Présidence et galéga officinalis

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des élections début mai pour élire un nouveau président ou une nouvelle présidente.
Des élections début mai pour élire un nouveau président ou une nouvelle présidente. - © AC

C'est à St Denis du Pin que s'est déroulée l'assemblée générale de la fédération départementale ovine. Une assemblée générale sans le président, Olivier Guillon, qui a donné sa démission. La vice-présidente Patricia Tabuteau a lu un courrier de l'éleveur de Meschers sur Gironde dans lequel il explique sa décision : «Mes nouvelles responsabilités professionnelles ne me permettent pas d'en assurer un rôle compétent et sérieux.» Pour lui, «l'élevage ovin a tout son intérêt dans notre département. Nous avons la chance d'être dans un département où la vente de proximité est en pleine expansion. Mais pour cela, il faut que notre solidarité entre éleveurs soit des plus fortes.  Il faudra se battre auprès de notre administration afin qu'elle ne nous oublie pas sur les sujets de soutien pour les jeunes qui s'intéressent à notre filière,  et à travers des appuis techniques pour pouvoir progresser dans notre métier.» Début mai, des élections auront lieu pour élire le nouveau président ou la nouvelle présidente. La structure invite les éleveurs à être très vigilants avec le galéga officinalis, plante appelée aussi Lilas d'Espagne . «Il s'agit d'une plante toxique pour les ovins. Et elle ne perd pas de sa toxicité en foin». Une vigilance qui doit être d'autant plus accrue, car on en trouve dans les marais de l'estuaire de la Gironde.

Lire la suite dans notre édition du 11 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
4,3
C’est en milliards d’euros la valeur des spiritueux exportés par la France en 2018, soit une augmentation de 1,8 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui