L'Agriculteur Charentais 13 juin 2013 à 15h40 | Par Bernard Aumailley

Réserve de substitution - Banco pour le syndicat de l’eau

Reste aux ASA à dire oui, après l’accord unanime de la Chambre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

De nouveau sur le tapis, alors que la campagne d’irrigation 2013 a commencé, le syndicat mixte de l’eau que le Conseil général promeut, pourrait trouver une issue durant l’été. Si… Car le Conseil général a de nouveau planché sur le sujet et attend l’accord de la chambre consulaire et des ASA. La première a, vendredi dernier, donné son aval unanime à la proposition de constitution de ce syndicat de l’eau et à sa composition. Promettant quand même que les discussions «internes» seraient serrées, les élus consulaires se sont montrés interrogateurs sur la mise en œuvre et sur le fonctionnement futur du syndicat. Après discussion et débat, les élus consulaires ont donné leur accord à l'unanimité.

Lire la suite dans notre édition du 14 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui