L'Agriculteur Charentais 15 novembre 2018 à 09h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Une nouvelle convention pour favoriser la transmission

Les partenaires du Point Accueil Installation Charente-Maritime se sont réunis à Saintes pour signer la nouvelle convention de l’organisme, récemment labellisé PAIT.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Organismes professionnels agricoles, collectivités locales, établissements bancaires et assurances ou encore organismes syndicaux : ils étaient nombreux à avoir répondu présent à l’invitation du Point Accueil Installation Charente-Maritime, qui présentait lors de sa réunion annuelle des structures partenaires le 9 novembre à Saintes la convention tripartite (Point Accueil Installation / Chambre d’agriculture 17 / Structure partenaire) pour la période 2018-2020. L’occasion idéale pour faire un point sur l’activité de l’interlocuteur des porteurs de projets agricoles.
En tout, depuis le début de l’année 2018, 22 dossiers DJA (Dotation jeunes agriculteurs) supervisés par le PAI17 ont été déposés à la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), et dix autres devraient l’être dans les prochaines semaines. Un nombre non négligeable que souligne le président de l’association, Arnaud Dubois. «Dans la région, c’est nous qui accueillons le plus», rappele-t-il.

 

Retrouvez cet article en entier dans notre édition papier du 16 novembre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
395
C'est, en millions de mètres cubes, le volume sur pieds de la forêt de production de Charente-Maritime. Avec près d'un tiers des volumes, le chêne est la première essence de production des forêts de Charente-Maritime. En tout, les feuillus représentent 62 % du volume de la forêt de production, contre 38 % pour les résineux. Dans cette catégorie, le pin maritime est largement majoritaire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui