L'Agriculteur Charentais 01 février 2019 à 09h00 | Par Bernard Aumailley

Un recours contre les réserves du bassin de la Boutonne

Entre projets de territoires, arrêtés et réserves de substitution, l’avance se fait pas à pas... Ou est stoppée juridiquement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un recours a été déposé le 7 décembre dernier au tribunal administratif de Poitiers contre les réserves du bassin de la Boutonne (Ici, son principal affluent, la Trézence).
Un recours a été déposé le 7 décembre dernier au tribunal administratif de Poitiers contre les réserves du bassin de la Boutonne (Ici, son principal affluent, la Trézence). - © AC

Le sujet est plus que sensible. La cristallisation du débat autour des « bassines » en Deux-Sèvres et sa méthode de sortie de crise par la préfecture ont estompé un temps l’existence de « dossiers » en Charente-Maritime. Ils sont toujours présents. La construction de 21 réserves sur le bassin de la Boutonne avait reçu un arrêté d’intérêt général du préfet en juillet dernier ; il y a quelques jours, c’est le bassin du Curé qui a reçu un arrêté d’autorisation unique pour 6 réserves

Mais pour la Boutonne, le délai de recours courrait jusqu’à la fin janvier. Un recours a bien été déposé, le 7 décembre dernier, au tribunal administratif de Poitiers, qui le confirme. Recours déposé par Nature Environnement 17, la LPO et SOS Rivières 17. Le hiatus existant entre l’avis du commissaire enquêteur et l’arrêté du préfet pourrait être le fondement de ce recours que les associations environnementalistes exploitent.

Pour l’heure, rien n’est fixé pour un éventuel jugement du tribunal administratif de Poitiers. Actuellement, les services de l’État étudient le « mémoire introductif d’instance », copieux, avec ses documents joints au recours en collaboration avec le SYRES 17, qui va donc entrer dans une « ère » plutôt juridique avec le support du Conseil départemental.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
47,06 %
La liste FNSEA17/JA17 est arrivée en tête sur le collège 1 des élections de la Chambre d'agriculture avec 47,06 % des voix, et aura donc 13 sièges dans la future chambre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui