L'Agriculteur Charentais 20 décembre 2018 à 15h00 | Par K.B.

«Sensibiliser les cédants» à la transmission

Loïc Quellec, vice-président JA National, était lundi 17 décembre l’invité de la liste commune FNSEA 17 / JA 17 pour évoquer les questions autour de l’installation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour Loïc Quillec (ici au centre, entre Julien Rouger, secrétaire général de JA Nouvelle-Aquitaine et Michel Amblard, élu FNSEA à la CA17), «il faut qu’on arrive à trouver des mécanismes d’incitation financière» à la transmission.
Pour Loïc Quillec (ici au centre, entre Julien Rouger, secrétaire général de JA Nouvelle-Aquitaine et Michel Amblard, élu FNSEA à la CA17), «il faut qu’on arrive à trouver des mécanismes d’incitation financière» à la transmission. - © K.B.

Après les questions viticoles, c’est aux problématiques de l’installation et de la transmission qu’était consacré le deuxième rendez-vous de campagne de la liste FNSEA / JA de Charente-Maritime. Cette fois, sujet oblige, les Jeunes Agriculteurs étaient aux commandes : sur l’exploitation de ses parents, Alice de Lamarlière, responsable JA du canton de Gémozac, a accueilli les agriculteurs intéressés par un échange avec Loïc Quellec, vice-président de JA National en charge du dossier installation-transmission.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 21 décembre 2019

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
91 %
C'est la proportion des anciens élèves des MFR qui en sont satisfaits, selon une étude Opinion Way. Un taux largement supérieur à celui de l'enseignement général ou technique classique, qui n'est que de 39 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui