L'Auvergne Agricole 13 mars 2019 à 15h00 | Par L'auvergne Agricole

Les éleveurs de volailles sauvent leur abattoir

L’association d’Abattage de volailles de fermes d’Auvergne compte désormais une vingtaine d’adhérents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs-abatteurs de l’association d’Abattage de volailles de fermes d’Auvergne terminent une année 2018 sur une stabilité des volumes.
Les éleveurs-abatteurs de l’association d’Abattage de volailles de fermes d’Auvergne terminent une année 2018 sur une stabilité des volumes. - © Mélodie Comte

Réunis au sein de l’association d’Abattage de volailles de fermes d’Auvergne, une vingtaine d’éleveurs de l’Allier et du Puy-de-Dôme sont parvenus à sauver in-extremis leur abattoir. L’outil aurait dû fermer ses portes il y a un peu plus d’un an, après le départ à la retraite de ses gestionnaires, les frères Pouzadoux. Les éleveurs de volailles perpétuent désormais l’activité du site avec plus de 38 000 volailles abattues en 2018 dont un tiers est certifié Biologique.
  [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui