La Vie Charentaise 19 mars 2019 à 16h00 | Par A.V.

Le dossier sensible de l’irrigation en bio

L’assemblée générale d’Aquanide 16 a été l’occasion de faire un focus sur la place de l’irrigation dans l’agriculture biologique, avec le témoignage de la CAVAC de Vendée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A.V.

La question de l’irrigation en bio est loin de faire l’unanimité chez les adhérents d’Aquanide 16. Les membres du syndicat des irrigants de la Charente sont plutôt habitués à travailler de manière conventionnelle et restent méfiants. « Dans notre département, le passage en bio demande plus de technicité qu’en conventionnel. En grandes cultures, les bio sont plus présents dans le sud où l’entretien des cultures est plus facile contre les bioagresseurs. La plupart des   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui