Le Réveil Lozère 06 février 2019 à 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

La rémunération pour pallier la décapitalisation

À l’heure où nous bouclons ce journal, les travaux du congrès de la fédération nationale bovine n’ont pas encore commencé. Cependant, les responsables de la structure ont donné une conférence de presse lundi, affichant les grandes lignes de ce congrès lozérien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lundi 4 février, les responsables de la FNB ont tenu une conférence de presse au Gaec Cayrel de Ressouche au Buisson.
Lundi 4 février, les responsables de la FNB ont tenu une conférence de presse au Gaec Cayrel de Ressouche au Buisson. - © Aurélie Pasquelin

« L’élevage allaitant au carrefour de la décapitalisation ou de la rémunération », tel est le thème qui a été choisi par la fédération nationale bovine (FNB) pour son congrès 2019 qui se déroule en ce moment à Mende. Un titre qui, à lui seul, montre les enjeux de la filière allaitante pour les prochains mois. Avant même les deux jours du congrès, les responsables de la FNB avaient invité, lundi dernier, les médias pour une conférence de presse au Gaec Cayrel de Ressouche, au Buisson. Une   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
1300
C'est le nombre de chênes de qualité charpente, c'est-à-dire âgé de 200 ans avec une circonférence de 2 à 2,5 m environ, qui pourraient être nécessaires pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris. La FNB et d'autres organisations du bois ont annoncé être prêtes à apporter leur aide pour garantir un approvisionnement français des travaux.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui