L'Agriculteur Charentais 07 novembre 2013 à 08h00 | Par FDC17

AGRICULTURE ET BIODIVERSITE - Couverts faune sauvage : trois formules au choix

Un public divers est venu se former à la Fédération des chasseurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La plate-forme couverts faune sauvage située au siège de la FDC17.
La plate-forme couverts faune sauvage située au siège de la FDC17. - © FDC17

Le 25 octobre dernier s’est tenue à la Fédération des chasseurs de la Charente-Maritime (FDC17) la première formation sur les couverts environnement et faune sauvage. Des présidents d’ACCA et de chasses privées, des maires, des agriculteurs mais aussi des techniciens de chambre d’agriculture et des semenciers sont venus découvrir les formules «jachères», «cultures à gibiers» et «C.I.P.A.N.» proposées par la FDC17. Mr Jaussaud de la DDTM a pu rappeler le cadre réglementaire tandis que Johanna Villenave-Chasset (société Flor’insectes) captivait l’auditoire dans une présentation digne de micro cosmos sur l’intérêt des couverts faune sauvage pour les insectes. La Fédération des chasseurs des Deux-Sèvres communiquait quant à elle sur la méthode de diagnostic et de choix des couverts mis au point avec la Chambre d’Agriculture.

Lire le dossier dans notre édition du 8 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
14,7 Mt
FranceAgriMer a reconduit ses prévisions d’utilisation de blé sur le marché intérieur français à 14,7 Mt dont plus de 4 Mt pour la meunerie, 4,6 Mt pour les fabricants d’aliments du bétail, 1,2 Mt pour l’amidonnerie et 1,6 Mt pour la fabrication d’alcool, notamment de bioéthanol. Les prévisions de ventes de blé vers l’Union européenne se confirment à 7,4 Mt tandis que les prévisions d’exportation vers les pays tiers sont ajustées à la hausse, à 9,75 Mt.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui